1 Décembre 2015 avec Gildas Bourdais

Date :                                       01/12/2015                                      Intervenant  :      Gildas Bourdais    

Biographie :       Clicquer-ici

SujetGildas Bourdais nous expose à nouveau le "Crash de Roswell" ,mais cette fois ci , avec un power-point dernier cri. Un exposé impeccable retraçant bien le déroulement de l'incident.

La video :

 

 

 

Les photos :   Clicquer ici

Compte rendu  de Guy Loterre :  

Compte rendu pour la dernière soirée Ovni Paris du 1er décembre 2015 clôturant ainsi l'année 2015 .

En cadeau de Noël ce soir : Gildas Bourdais


Mais une remarque importante en préambule, concernant la sécurité des citoyens ,tant prônée par le gouvernement et par notre président François Hollande .
Compte tenu des faits horribles des derniers attentats du 13 novembre 2015 et de la sécurité mise en place , compte tenu qu'à la suite était prévue d'autres attentats (le Commissariat et le centre commercial de la défense les quatre temps) , eh bien je dois dire ,que du parking du deuxième sous-sol jusqu'au deuxième étage , où se situe le comptoir Casino où nous organisons nos soirées et bien , à mon grand étonnement ,je n'ai croisé aucun membres de services de sécurité , ni police , ni armée , ni sécurité du centre .
Je vais a ces soirées avec une sacoche , un pied de caméra , plus une canne pour lentement me déplacer j'aurais donc pu ce soir venir avec tout l'armement nécessaire pour faire au moins une soixantaine de morts ce que nous étions à peu près ce soir et parmi ces personnes nos habitués : Patrice Galactéros , Nikolaos Koulis , José , Stéphane Royer , Thierry Rocher , Gilles Durand , vedette de la journée après sa prestation matinale sur B.F. M TV , Yvon Cayrel et son amie Marilyne , Frédéric seine , Gilles Lorant , Chantal Eggenspieler , Didier Boulanger , présent également Nicolas Lincy , Mathieu Roger , Pierre Colongo tout trois présents pour la réalisation d'un court-métrage concernant le phénomène Ovni .
Donc ce soir de Noël avant l'heure Gildas Bourdais nous présente Roswell Nouveau-Mexique juillet 1947.
Le mot est lâché et Gildas de nous raconter jour par jour ce qui s'est réellement passé.
Roswell une ville de 20 000 habitants et une base militaire notamment pour des bombardiers atomiques .
Donc le crash de Roswell un sujet qui encore de nos jours fait polémique ou tout a été tenté pour nier et ridiculiser ce fait jusqu'au film de l'autopsie apparue en 1995 et dont Jacques Pradel l'a diffusé sur la première chaîne de télévision française.
    Et même un livre récemment paru de Annie Jacobsen , plus particulièrement sur la zone 51 racontait que c'était un canular de Staline avec la complicité du Docteur Mengele !
Encore une autre révélation selon le livre de Nick Redfern dans <> paru en 2005 qui laisse entendre que c'était une expérience d'irradiation en vol sur des prisonniers japonais à bord d'une aile volante HORTEN ! !
Et mieux encore le livre de Peter Knight << le secret des envahisseurs>> c'était des hommes singe génétiquement modifiés issus des nazis pendant la guerre ! ! !
    Par contre il existe des enquêtes sérieuses ,dont deux livres majeurs depuis 1990 de Kevin Ranale et Donald Schmitt 1991  et de Thomas carey et Donald Schmitt (2007 et 2009)  .
   Gildas Bourdais : Dans mon livre "le crash de Roswell" paru en 2009 j'ai un peu modifié certains termes de leur scénario et ce avec l'accord écrit de Donald Schmitt en 2008 .
Donc depuis le sujet n'a pas changé et tout reste valable jusqu'à aujourd'hui .
Le point de départ des enquêtes :


Stanton Friedman découvre Jesse Marcel en 1978 presque par hasard celui-ci étant à la retraite en Louisiane , et les enquêtes sont parties de là. .
Semaine décisive , les témoins du crash , du 3 au 9 juillet 1947 .
    Découverte d'un champ de débris par William "Mac" Brazel Sur le ranch Foster , la nuit précédente Brazel a entendu une violente explosion pendant un très important orage et le jeudi 3 il a trouvé un champ de débris de plus d'un kilomètre de long sur une centaine de mètres de large .
   Les moutons refusaient même de traverser bien que par la suite aucune radioactivité n'a été enregistrée .
   Brazel était accompagnée de Dee Proctor fils d'un voisin .
   Brazel le soir même rend visite à ses voisins les plus proches Floyd et Loretta Proctor situés à une dizaine de kilomètres pour leur montrer les débris .
   Dès le lendemain d'autres nombreux témoins sont venus des environs Budd Eppers ,Truman Pierce , Glaze Sacra , aussi présent les parents de Danny Boswell habitants à 40 km au sud-est .
   La nouvelle se répand très très vite et d'autres témoins visitent le champ de débris ,certains y ramassent des morceaux et notamment Dee et Sydney , deux fils du rancher Thomas Edington ainsi qu'une fille de Truman Pierce .
Certains vont même en montrer lors de la fête nationale du 4 juillet à Capitan une petite ville toute proche .
   Le samedi 5 juillet Brazel se rend à la petite ville de Corona situer à 50 km à l'ouest pour montrer des débris à son ami policier Robert Scroggins , celui-ci lui conseille d'aller à Roswell ce qu'il fera le 6 juillet .
   De chez l'épicière de Corona Géraldine Perkins Brazel téléphone aux frères Foster propriétaire du ranch , leur fille Jo Ann Purdie témoignera par la suite qu'ils ont été réduits au silence par les militaires .
   Le dimanche 6 juillet Brazel prend sa voiture et 20 km plus loin pour arriver à Roswell et voir le shérif Wilcox , il lui montre quelques débris et aussitôt le sherif appelle la base des bombardiers atomiques .
   Le commandant Jesse Marcel chef de la sécurité vient rapidement et à la vue des débris Jesse Marcel retourne rendre compte au colonel William Blanchard et celui-ci prend deux décisions  :

  • il envoie Jesse Marcel inspecter le terrain le soir même accompagné par le capitaine Sheridan Cavitt responsable du contre-espionnage .
  • ensuite il fait porter par avion les débris de Brazel d'urgence au général Ramey chef de la huitième armée aérienne à Fort Worth Texas , le général Ramey rend compte à Washington et fait parvenir les débris .

   Le général Ramey et son adjoint le colonel DuBose  reçoivent l'ordre du général Clément Mc Mullen ,adjoint du stratégic Air command,de faire venir aux plus vite les débris au Pentagone sous sacs scellés .
   C'est dès le 7 juillet que le Pentagone réceptionne des débris transportés par un avion B-25 . 
   Les débris décrits par les témoins sont considérés comme remarquables , notamment des feuilles minces infroissables et des petites poutrelles très solides . Jesse Marcel en revenant le soir de sa récolte de débris les montre à sa femme et à son fils Jesse Marcel Jr qui par la suite dans les années 90 sera l'un des témoins les plus importants de Roswell , ayant eu lui-même les débris en main dont la fameuse petite poutrelle portant des "hiéroglyphes" .
   Marcel laisse entendre que Brazel a découvert quatre kilomètres plus loin ,accompagné du jeune Dee Proctor et de son ami Sydney, deux ou trois cadavres très abîmés et où commence l'état de décomposition .
   Lorsque Brazel ira le dimanche 6 juillet à Roswell il racontera au téléphone depuis le bureau du shérif au journaliste Frank Joyce de la radio KGFL qu'il a vu des cadavres et s'exclame " ils ne sont pas humains " .
   Plusieurs témoins ont révélé qu'il les leur avait décrit .

  • le sergent Herschel Grice membres de son équipe dit (White,Rubbery,Figures) aspect blanchâtre et caoutchouteux ,
  • et en confidence avant sa mort a Su Marcel Méthane (white,pondery,figures) aspect blanchâtre et poudreux .

   En 1982 il a avoué a Linda Corley qu'il n'avait pas tout dit .
   Cavitt revenu à la base dès le lundi 7 juillet après-midi pour informer le colonel Blanchard , a ainsi pu retourner dès le lundi soir sur le terrain avec des militaires pour récupérer d'urgence les cadavres sentant excessivement mauvais avec un véhicule frigorifique .Ceux-ci ont pu être examinés à l'hôpital de la base le soir même et le lendemain matin .
   Il y a plusieurs témoignages sur le transport et l'examen des cadavres très abîmés dès le lundi soir : le sergent Leroy Wallace a aidé à charger les corps très dégradés près de Corona avec ce véhicule frigorifique .
Sa femme a dû brûler ses vêtements imprégnés d'une odeur pestilentielle , un médecin de la base a été appelé selon sa femme par le colonel Blanchard le soir même mais par la suite rien n'a été dit , il a sans doute fait un premier examen des cadavres .

   Et en parallèle le lundi matin le patron de la radio KGFL fait chercher Brazel et enregistre une interview chez lui le soir .
  Le lendemain matin la diffusion sera bloquée par les autorités de Washington selon son adjoint George Judd Roberts ;tous ces dires font partie de déclarations sous serment .
   Le lundi 7 juillet un deuxième site est découvert avec ovni et cadavres à 60 km au nord de Roswell et à 8 km de la route 285 .
   Le Professeur Curry Holden archéologue avec son groupe d'étudiants tombe par hasard sur l'Ovni et les cadavres , ils vont au hameau le plus proche de Mésa pour prévenir par téléphone . des pompiers un civils puis des militaires arrivent très rapidement .
   Le pompier civil Dan Dwyer arrive le premier ; il a raconté à sa fille Franckie Rowe ce qu'il avait vu et lui a montré un morceau de feuille à mémoire de forme ;c'est-à-dire que la feuille chiffonnée reprend immédiatement sa forme originelle " . A notre époque certains fabricants de jouets ,voire de poupée se servent des facultés de ces métaux pour articuler les membres de leurs poupées"
   Mais revenons à Frankie Rowe qui par la suite a été menacé par les militaires .
   Sur le deuxième site le sergent Homer Rowlette selon son fils Larry et sa fille Carlene Green et le soldat Roland Menagh , selon ses fils Michael et Roland , ont tous deux vus l'Ovni de forme circulaire et trois petit êtres dont un survivant selon Rowlette .
   Le lundi soir ,il était trop tard sur le deuxième site pour ramener à la base l'ovni , et les cadavres ils ont donc été gardés pour la nuit sous une tente .Quant au survivant il a sans doute été ramené le soir même à la base.  Deux soldats ont gardé l'ovni pendant la nuit ,le soldat Ed Sain , selon son fils Steven , et le caporal Raymond Van Why , selon sa veuve Leola , sous les ordres du major Richard Darden et du major Edwin Easley ils étaient tous deux armés avec ordre de tirer .
   Journée décisive que le mardi 8 juillet avec communiqué de presse et démenti le soir . dès le matin le colonel Blanchard organise une réunion à 7h30 et décide avec sa hiérarchie :

  • de prendre le contrôle du champ de débris au plus vite , plus de 50 hommes déployés sur le terrain.
  • de faire une annonce pour le cas où l'on ne pourrait imposer le secret .
  • de préparer le démenti du soir du général Ramey a Fort Wort.

   Donc vers 10 heures le colonel Blanchard dicte le communiqué au lieutenant Walter Haut qui va le porter des midi à la presse , la radio , et les journaux .
   Walter Haut révélera dans un affidavit post-mortem publiée en 2005 que le général Ramey et le colonel DuBose était venu à Roswell pour cette réunion .
   Dans un entretien que j'ai eu en juillet 1995 avec Walter Haut alors directeur du musée de Roswell et en fonction de ce qui pouvait me dire , il a insisté fortement sur la discipline très sévère reignant à la base .
   Dans son affidavit de 2002 Publié après sa mort en 2005 Il a révélé que Blanchard l'avait emmené dans le hangar P3 ( aujourd'hui 84 ) voir l'ovni et les cadavres .
   Bouclage dès le mardi midi puis nettoyage du champ débris , plusieurs témoins civils du bouclage le rancher Budd
   Payne a été empêché de passer alors qu'il recherchait une bête qui s'était égarée .
Trinidad "Trini" Chavez avec des camarades , Charlies Schmid venu de la ville en moto .
   Un deuxième transport de débris à for Worth et ce le mardi 8 juillet avec à bord du B–29 le major Jesse Marcel , des témoins du vol , dont le sergent Robert Porter qui était à bord et Robert Shirkey qui a assisté au départ de l'avion .
   Le démenti consistait en une mise en scène au soir du 8 juillet le général Roger Ramey présentait à des journalistes des débris de ballons et de cible radar .
   Le colonel Thomas DuBose présent n'a pas vu les vrais débris qui eux sont partis à la base de Wright Patterson et Jesse Marcel a été obligé d'identifier des débris de ballons puis a été renvoyé à Roswell le lendemain .
   Un autre scénario a été raconté par Brazel le mardi soir.
   Donc Brazel passe la nuit chez Walt Whitmore (confirmé par son fils) et dès le mardi matin les militaires l'ont emmené à la base et ont commencé à le "cuisiner" plusieurs témoins dont Lyman Strickland l'on vu aller aux journaux et radio sous une escorte militaire , au Roswell Dayley Record puis à la radio KGFL , Brazel sous donc escorte militaire est forcé de raconter qu'il n'a trouvé en fait que quelques débris de ballons , mais en repartant de la radio il glisse à Frank Joyce "ils ne sont pas vert" , son témoignage sera publiés le lendemain dans toute la presse "harrased Rancher" (le Rancher harcelé) , à son retour au ranch Foster Brazel s'est plaint auprès de voisins comme la famille Proctor et la famille Strickland d'avoir était humiliée par les militaires. Il est gardé à la base pendant six jours ses deux fils Paul et Bill découvrent son rôle dans la presse , ils vont au ranch pour l'aider à s'occuper du bétail mais il est retenu à la base. Celuiarrivé le premier est empêché par les militaires d'approcher pendant deux jours.
   Bill Brazel est un témoin important car il a retrouvé quelques débris qui avaient échappé au nettoyage du terrain et il a raconté à Corona deux ans plus tard que des militaires étaient rapidement venus les récupérer.

   Enormément de témoins notamment deux photographes militaires sont amenés d'urgence de Washington pour faire des photos des sites le sergent Frédérick Benthal et le caporal Al KirkPatrick .
   Benthal fait des photos de cadavres le mardi matin sur le deuxième site et il sera ensuite envoyé en mission dans l'Antarctique .
   Un autre témoin civil de l'ovni Richard Loveridge ancien ingénieur de Boeing a révélé à son fils à la fin de sa vie qu'il avait été amené sur le site comme inspecteur des accidents et avait tout vu ovni et cadavres . Encore de nombreux témoins sur le transport de l'ovni et des cadavres au hangar P3 de la base de Roswell dès le mardi après-midi ;l'un des premiers connus était le sergent Melvin Brown , selon sa fille Beverly Bean , toujours d'autres témoins sur le nettoyage du site et les transports vers la base , au cours des jours suivants un témoin important est le sergent Earl Fulford qui a vu notamment son ami le sergent George houck quitter très tôt la base au volant d'un camion à remorque à 18 roues et revenir le soir sous escorte militaire avec un chargement caché sous une bâche , Houck ensuite a refusé d'en dire un mot même à son ami. Plusieurs témoins ont ainsi vu le camion traverser la ville et arriver à la base , d'autres témoins de transport ont été retrouvés par Carey et Schmitt (édition 2009) James Strom a escorté le convoi , Bill Blair a confirmé l'entreposage au hangar P3 , l'ingénieur William Ennis a vu l'ovni " il n'y avait pas de moteur " , Frank Martinez a conduit des camions au ranch Foster deux jours de suite , le sergent Lewis Rickett , son chef le capitaine Cavitt là emmené visiter le deuxième site il y avait encore des débris au sol Rickett a essayé en vain d'en plier un sans réussite et Cavitt s'est moqué de lui .
   L'examen des cadavres des deux sites : le témoignage le plus connu d'une infirmière recueillie le mardi par Glenn Dennis employé des pompes funèbres , il avait promis de ne pas divulguer son nom mais finalement on l'a identifiée Mary Crowley Lowe à la retraite à Roswell .
   Encore à l'hôpital Myriam "Andrea Bush" secrétaire de l'administrateur Harold Warme a vu les cadavres selon son frère George , sa sœur Jean , et sa belle-sœur Pat , l'un d'eux était vivant , elle a été menacée et a fini par se "suicider" laissant supposer qu'on l'avait "suicidé" avec la tête dans un sac en plastique .
   Eli Benjamin à lui transporté des corps du hangar P3 à l'hôpital et a aperçu des cadavres entourés de personnel médical .
   Il avait peur de perdre sa pension militaire mais il a finalement fini par témoigner en 2006 sur la chaîne SciFi .
   Le gouverneur adjoint du nouveau Mexique Joseph Montoya a peut-être vu par hasard les cadavres dans le hangar P3 selon son ami Ruben Anaya ,
encore une information bloquée !  John Mc Boyle journaliste de la radio KGFL à Roswell prévient Lydia Sleppy à Albuquerque de la découverte de l'ovni ,mais le FBI lui interdit de transmettre l'information sur sa machine à télétype. Lydia Sleppy sera l'un des premiers témoins à parler .
   Transport de cadavres par un DC-4 vers la base Wright dans l'Ohio , aux commandes le capitaine Olivier Henderson , selon sa veuve Sapho et sa fille Mary Kathryne Groode .
   Il y a d'autres témoins sur le transport par B-29 des cadavres très abîmés du troisième site . le soldat Francis Cassidy selon sa femme Sarah Mounce , le caporal Robert Lida selon sa veuve wanda Lida , le sergent Robert Smith et d'autres soldats de l"ATU .
   D'autres soldats dont deux autres encore ont gardé la nuit entière le B-29 dont le caporal Édouard Harrison ils étaient sous les ordres du capitaine Meyers Wahnee , selon sa fille blanche c'était un chargement hautement sécurisé l'équipage du B-29 (Straight Flush) commandé par le capitaine Frédérick Ewing , le sergent Robert Slusher qui a témoigné sur la chaîne SciFi , le lieutenant Félix Martucci , autre témoins récent le sergent Arthur Osepchook et le soldat Lloyd Thomson , d'autres les jours suivants au moins trois ou 4 C-54 selon Robert Smith vers les bases de Wright , White Sand , Kirtland ( puis Los alamos par la route) et même de Washington le mardi 8 selon le lieutenant-colonel Joe Brily et le sergent Lewis Ricket , pour d'autres témoignages sur la base de White Patterson dans l'ohio se référer au livre de Carey et Schmitt " inside the real Aréa 51" (new page book 2013) en anglais .
   Les jours suivants ;nettoyage des sites ,inspection des fermes des environs et des témoins menacés réduits au silence avec l'aide du shérif Wilcox ,qui sera ensuite lui-même menacé avec sa femme Inez qui l'a révélé à sa petite-fille Barbara Dugger . Wilcox écœuré ne se représentera pas comme shérif .
   Julie Shuster fille de Walter Haut décédé en 2005 autorise la publication de sa déclaration enregistrée sous serment en 2002 ;il avait vu l'ovni et les cadavres .
   C'est ainsi ,qu'après 51 minutes intenses de narration de Gildas Bourdais soutenu par un PowerPoint des plus précis , que s'achève cette magnifique prestation .
   Pour maintenant en venir à la séquence questions/réponses , beaucoup de questions et des réponses précises au regard de ce sujet qu'il maîtrise de main de maître , faisant un rappel sur ses nombreux écrits pour porter un éclairage actuel sur le crash de Roswell son sentiment et sa conviction sont très ancrés . Énormément d'applaudissements pour clore cette année non pas 1995 comme j'ai pu le dire mais bien 2015 avec Gildas Bourdais Magistral

.   Je rappelle brièvement que suite aux intempéries du sud de la France un ami ufologue est toujours depuis déjà le début du mois octobre en grande souffrance , et si de généreux donateurs en cette occasion de Noël voulaient faire un geste ils ont la faculté de se rapprocher de moi pour avoir les coordonnées de notre ami , ou adresser vos chèques à l'ordre de Gérard Deforge  1 route de la mer 27150 Bouchevilliers.


   Pour le début de l'année 2016 je n'ai pas encore la confirmation de l'intervenant du 5 janvier mais il sera annoncé sur les pages Facebook , le blog de Niko , et sur le site Ovni Paris . Pour terminer la soirée toute l'équipe se joint à moi pour vous souhaiter de passer de bonnes fêtes de fin d'année et nous vous souhaitons une bonne fin de soirée et un bon retour.

                                                           

Gildas bourdais

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 05/12/2015