2 Février 2016 avec Jean Robin

Date :                                02/02/2016                         Intervenant  :     Jean Robin 

Biographie  :             Jean robin bioJean robin bio  

Commentaires :

Patrice Galacteros :

Une excellente prestation de Jean Robin qui sans Power Point et ordinateur et s'aidant uniquement d'un petit carnet de notes nous a interessé  du début à la fin.Une vision du phénomène Ovni qui peut prendre à rebrousse poil ,mais qui a le mérited'une grande érudition.  P.G

Gilles Lorant :

   En effet j’ai découvert hier soir, comme sans doute pas mal d’auditeurs, une recherche d’explication du phénomène ovnien, décrit comme exogène, mais faisant intervenir aussi la psyché humaine, libre et vagabonde dans ce que j’appelle les états intermédiaires, entre le manifesté et le désincarné.

Alors, au travers de témoignages du XIX ième et même avant, les invariants comparés avec les manifestations contemporaines laissent en effet de la place aux fées et autres esprits de la nature, aux comportements décrits par les mythologies occidentales.

Mais ce n’est pas si simpliste, parce qu’il fut question plutôt d’énergies subtiles mises à contribution, exploitées par des hommes.

Evidement, Jean Robin, adepte de la pensée de Guénon, situe le phénomène dans un décor mêlant le conspirationisme occulte (où sociétés secrètes et êtres spirituellement très évolués se confrontent plus qu’ils ne s’affrontent avec pour enjeux l’avenir de l’humanité selon St Jean) à nos petites tarabistouilles humaines des actus depuis au moins le moyen âge.

Quelle érudition, quel talent littéraire, quel voyage  …

Surtout qu’il a continué avec la liberté de paroles qui sied autour d’un dernier verre au Paradis du fruit, avec les anecdotes de chacun.

En effet j’ai découvert hier soir, comme sans doute pas mal d’auditeurs, une recherche d’explication du phénomène ovnien, décrit comme exogène, mais faisant intervenir aussi la psyché humaine, libre et vagabonde dans ce que j’appelle les états intermédiaires, entre le manifesté et le désincarné.

Alors, au travers de témoignages du XIX ième et même avant, les invariants comparés avec les manifestations contemporaines laissent en effet de la place aux fées et autres esprits de la nature, aux comportements décrits par les mythologies occidentales.

Mais ce n’est pas si simpliste, parce qu’il fut question plutôt d’énergies subtiles mises à contribution, exploitées par des hommes.

Evidement, Jean Robin, adepte de la pensée de Guénon, situe le phénomène dans un décor mêlant le conspirationisme occulte (où sociétés secrètes et êtres spirituellement très évolués se confrontent plus qu’ils ne s’affrontent avec pour enjeux l’avenir de l’humanité selon St Jean) à nos petites tarabistouilles humaines des actus depuis au moins le moyen âge.

Quelle érudition, quel talent littéraire, quel voyage  …

Surtout qu’il a continué avec la liberté de paroles qui sied autour d’un dernier verre au Paradis du fruit, avec les anecdotes de chacun.

Ce genre de littératures faisant quelques fois état d’individus aux capacités extra ordinaires, appelés supra humains, nous avons pu avec Jean croiser des informations confirmant la possibilité d’interactions entre un monde invisible et les activités humaines.

Et la question qui me taraudait depuis la séance eut la réponse qu’elle méritait : « c’est normalement interdit de parler de tout çà… qui ou quoi vous autorise à révéler publiquement ? »

Réponse de Jean : « je ne peux en effet apporter aucune preuve, alors un vrai secret d’importance s’auto protège : ceux qui ne sont pas aptes à le comprendre n’entrent pas en résonnance, ne voient pas son importance, ils passent à autre chose et oublient ce qu’ils considèrent comme un voyage en Absurdie»

Çà colle !

Le réel est autour de nous et se manifeste de multiples manières mais chacun n’en retient que ce qui est à sa portée.

Une manière de dire en somme, que nous fabriquons notre vision du monde.

Ce fut une bien belle soirée, à en voir la fébrilité des discussions…  G.L.

Les photos sont  la :  Clicquer ici

La video de la soirée :

 

 Compte rendu  de Guy Loterre :  

   Compte-rendu du mardi 2 février 2016 Ovni Paris.

   Un bref avant-propos , merci de m'excuser du retard de l'écriture de ce compte rendu qui est du à un long intermède hospitalier.

   Ceci-dit en préambule de la soirée Jean Robin que je connais à travers ses écrits tels que :  René Guénon " témoins de la tradition" éditée par Guy Trédaniel mai 1978. Ainsi que d'autres ouvrages , et auteur de 2 livres " les objets volants non identifiés . Ou la grande parodie" , édition de la Maisnie Guy Trédaniel deuxième trimestre 1979 .

" veilleur où en est la nuit ? " Guy trédaniel éditeur  mars 2000 .

   Jean est venu très gentiment et je savais tout comme lui que cette soirée ferait des vagues de par ses idées et sa proposition de la résolution du phénomène Ovni . Il a passé un certain nombre de fois et de temps à s'excuser de ses propos qu'il a considérés vu l'auditoire habitué à être plus enclins à accepter le phénomène ovni , donc il s'est excusé plusieurs fois d'être en désaccord avec la tendance extraterrestre ne niant toutefois pas la réalité , la matérialité des ovnis mais de conception et de fabrication terrestre .

 

SOIREE SPECIALE <<Jean Robin Ressuscite René Guénon >>

  Presque 60 personnes ce soir et notre socle habituel d'amis fidèles dont Thierry Rocher , Nikolaos Koulis , Jean-Christophe Casanova , Yvon Cayrel  et son ami Maryline , Chantal Duverne , José , Stéphane Royer , Jean-Claude Leroy , Gilles Lorant , Patrice Galacteros , Jean Mazzesi , Gilles Durand .  pour entendre Jean nous surprendre .

  Pourquoi ce titre , à l'évidence une très grande partie de la production littéraire de René Guénon a été de commenter , de critiquer par le prisme du symbolisme de l'esprit traditionnel oriental , tant le théosophisme , la théologie , que sur la personne d'Elena Petrovna Blavatsky pourtant soutenue et accompagnée pendant plus de 19 ans dans des voyages à travers les Indes , l'Allemagne , les États-Unis , et l'Angleterre par la comtesse Wachtmeister qui elle-même a consacré un ouvrage en 1930 sur "la doctrine secrète et Madame Blavatsky" édition  Adyar . Doctrine secrète que l'on peut se procurer en quatre volumes individuels également aux éditions Adyar . Et les critiques la "doctrine spirite" n'a pas été non plus épargnée puisqu'il la qualifie et l'assimile à tort à une religion qu'il considère être un énorme désordre intellectuel de Occident moderne et d'une dangerosité avérée.

   Après cette digression , genre de nous faire voyager dès les siècles passés sur les vagues imagées féeriques des manifestations relatées par des témoignages Moyenâgeux  décrits et répertoriés jusqu'à nous baigner dans notre contemporain le plus actuel mêlant ainsi la matérialité des faits au voyage immatériel des méandres de notre cerveau .

   Plus terre à terre dès sa première phrase à la première ligne où on est immédiatement plongé dans le vif du sujet Jean pose le postulat inflexible de la négation du phénomène extraterrestre par la phrase " le phénomène ovni existe-t-il ? "

   Réponse : non , il est évident qu'il faut nier le phénomène .

Deuxième question : est-ce que le phénomène vient de l'espace ? ainsi ainsi que les extraterrestres ?

   La réponse reste identique à la première bien que je reconnaisse que les objets des visiteurs vus par les témoins sont des réalités physiques avérées , mais cela ne dit en rien qu'il puisse s'agir d'extraterrestres venant de l'espace .

   Nous abordons maintenant la première vague d'engins célestes observés dans le ciel Américain en 1896  laissant apparaître des particularités qui sont très intéressantes , donc le 17 novembre 1896 à Sacramento à 80 km de San Francisco un homme avec d'autres témoins voit à environ 300 m d'altitude un cigare encastré dans un châssis en forme de gondole avec deux roues à eau fixées sur les côtés et à son bord 2 passagers , l'engin traversera une partie de la Californie sur plusieurs jours étant vues à des dates et des heures différentes sur ce territoire . il faut dire que beaucoup d'Américains pensaient à la réalité de machines volantes qui s'inscrivaient bien dans l'imaginaire scientifique du temps , les Américains étaient passionnés par les histoires de Jules Verne ainsi que de son œuvre en général et soutenu par la pleine révolution technologique , avec l'avènement de l'électricité , le téléphone , le phonographe , etc. etc.  donc que je veux en venir à une version personnelle résultant de ma formation Guénoniènne . telle l'œuvre de René Guénon se décrivant comme la projection d'idées d'un principe contemporain lié à la sagesse éternelle et universelle ,  donc elle se suffit à elle-même pour sa bonne compréhension .

   La suite de l'exposé , ce sont plusieurs histoires antérieures à celle déjà citées montrant une analogie évidente se cachant absolument de la présence d'extraterrestres dans tous ces faits .

   Jean part du postulat que différentes thèses sont acceptables au vu des faits rapportés ci-dessus , mais rien attestant de la présence extraterrestre dans ces phénomènes .

   Ce que je reproche aux phénomènes liés dans sa globalité c'est son anthropomorphisme et son manque d'imagination , je reconnais l'existence d'humanité extraterrestre mais ce que je nie c'est la possibilité qu'ils ont de venir nous voir ,  et pourquoi vouloir se représenter cette humanité à notre image , pour exemple une petite citation tirée de "l'erreur spirite" écrite par René Guénon dans les années 20 bien avant qu'il ne soit question du phénomène ovni et qui disait en substance que pour que deux êtres puissent communiquer par des moyens sensibles  il leur faut posséder des sens identiques au moins en partie , et rien ne prouve que nous puissions partager leurs sensations et par conséquent impossible pour nous de pouvoir les considérer d'autant plus qu'ils sont conçus et  destinés par le milieu planétaire dont ils sont issus et complètement différents de notre milieu terrestre .

   De plus a considéré que depuis ces années passées pour en arriver à notre époque la technologie extraterrestre n'a matériellement pas évolué , des formes différentes soit mais les matériaux engagés restent sensiblement les mêmes et avec un trait d'humour relevé chez Frank Edward , " pas de clignotant pour éviter d'éventuelles collisions" . cela montre bien la non évolution de la technologie développée .

   Donc on se retrouve dans la thématique des objets à aubes des États-Unis de 1896-1897 .

   Maintenant je maintiens quand même que la matérialité du phénomène est terrestre , non pas créée par des grandes puissances telles que les États-Unis ou l'ex URSS mais plutôt d'une organisation secrète que mes lecteurs connaissent .

   Je m'excuse et je vais vous en parler un peu à reculons mais il faut bien nommer les choses par leur nom pour  déjà la bonne compréhension de la communication entre nous , donc cette organisation est née des 1745 à Montevideo en Uruguay de la réunion de plusieurs sociétés alchimiesantes  et hermétiques très à la mode au XVIIIe siècle , pour l'exemple 1980 tout le monde a entendu parler de la météorite Tungustra qui d'après ces sociétés secrètes considérait que c'était plutôt un vaisseau spatial qui se serait écrasé , ses différentes sociétés se sont regroupées avec l'aide des services secrets de l'époque et à la fin du XVIIIe siècle elles ont prient le nom de" celui qui doit venir" qui a une connotation purement eschatologique . cette société avait pris son quartier général dans des murs inviolables à Valparaiso et pour être plus précis à plusieurs sous-sols sous terre dont il n'y avait aucune entrée et pour y pénétrer seule la matérialisation était possible .

à titre d'exemple les engins de la vague belge de 1989 étaient bien des vaisseaux de la société secrète en question . et rien à voir avec d'éventuels extraterrestres

 

 voilà tout ceci étant bien sûrs un résumé concentré de la soirée et je vous invite à voir le film réalisé sur ovni Paris.fr pour bénéficier de l'intégralité de la soirée .

la séquence des questions-réponses montrera que ce fut une soirée très riche en rebondissements et opinions disparates et à en voir par la fertilité des discussions engendrées à la fin de cette très belle soirée qui je pense laissera une trace indélébile dans le cerveau de nos spectateurs et leur donneront l'envie de consulter les livres de Jean Robin tant sur le phénomène Ovni que sur son engouement pour l'enseignement de René Guénon .

   La soirée s'achèvera par des applaudissements généreux , et par la présentation de notre intervenant du mardi 1er mars 2016 en la personne de Daniel Hofnung .

Bonne fin de soirée et bon retour

Guy Loterre

Capture d ecran 2016 01 17 a 20 45 10

              Jean Robin

Commentaires (2)

Bruno Houdayer
  • 1. Bruno Houdayer | 14/02/2016
PRIMORDIAL ICI S. V. P. :

Dans ce que je viens de taper sur le premier texte je déclare ceci :

Si de vives critiques sont exprimées par la suite dans cette page messages, il me faut préciser qu’elles ne sont pas destinées contre Monsieur Loterre mais bien sur moi.

Il est IMPORTANT de savoir et respecter ceci :

Monsieur Loterre est comme notre Aîné à nous tous et il est primordial de l’écouter et de suivre ses décisions. Je serai parmi les premiers à obtempérer même si je n’approuve pas sur ce qui est « Les Alliés de l’Humanité ».

Ma chance, est d’avoir le courage de mes opinions et par conséquent, d’être libre aussi. C’est également primordial pour moi.

Je maintiens mes critiques envers ce groupe, j’ai, il est vrai, un peu harcelé Monsieur Loterre car j’ai un peu souffert ces derniers mois sur les « messages » qui m’ont choqué et je lui ai envoyé ce que j’avais sur le cœur.

Il faut saluer ici le travail constant et l’abnégation de toute l’équipe Ovnis-Paris. Leurs travaux ne sont pas toujours faciles ainsi qu’à détecter d’éventuels écueils.

J’accepte donc de tout cœur et agrée totalement vos critiques tapés dans cette boîte de dialogues.

Mes remerciements.

Bruno Houdayerr
B. Houdayer
  • 2. B. Houdayer | 12/02/2016
Messieurs.

C’est en mon âme et conscience, avec une intime conviction que j’essaye de vous alerter face aux « Alliés de l’humanité ».

J’ai fait sûrement des erreurs envers vous, je ne suis pas dénué de reproches, loin de là et je vous en renouvelle, ici, mes excuses publiques (devant l’Association Ovnis-Paris nominalement et UNIQUEMENT!).

Cependant il y a, je crois, une erreur d’appréciation de votre part que je me permets de vous re-signaler sur ce petit « groupuscule » américain.

L’intervention de Madame Bézier au mois de novembre dernier n’a pas convaincu beaucoup de monde (dont j’en fais partie).

Il y a donc des erreurs d’appréciations qui ont été de bonne foi, c’est légitime et excusable : ce qui est votre cas.

Cependant s’il y a persistance de l’erreur à délivrer des messages de Monsieur Summers, discours que je qualifie de réducteurs et primitifs ; cette persistance devient inexcusable.

Mon immense soulagement a été « ENFIN ! » une réaction de Monsieur Robin, intervenant de qualité et invité de ce repas de févier dernier :

Cliquez, s’il vous plaît, sur sa vidéo qui est (heureusement) bien enregistrée, ses impressions données dès les premières secondes, impressions mi-figue mi-raisin de Monsieur Robin sur « Les Alliés de l’Humanité » sont très significatives et « choc ! ». C’est presque comme une claque sonore d’appréciation, très salutaire pour nous tous qui m’ont extrêmement réconforté face à cette absence glaciale et totale de réactions depuis des mois contre ce groupuscule.

Je reste totalement dans le respect de vos décisions. Cependant une table ronde s’imposerait très nécessairement entre vous : Ovnis Paris étant public, il est très IMPORTANT que le public ait son mot à dire là-dessus aussi !

Remerciements et mes sincères salutations.

Bruno Houdayer.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 24/02/2016