Le 07 mai 2019 Franck Maurin

1. Le compte rendu de la soirée : 

Juste 22 personnes pour écouter Franc Maurin parler des rapports entre Extraterrestres  et science fiction, même un mardi 7 mai, juste pendant  le pont du 8 mai, c'est un peu . . . juste ! 

Il semble aussi que le sujet n'est pas très porteur, un peu trop sociologique peut être et éloigné du cœur du problème.

Sans doute, mais je dois dire que nous avons eu une très bonne conférence, par une personne qui connait à la fois très bien l'ufologie et très bien la science fiction.

Je d'ailleurs, je peux vous  dire que Franck, sous un autre nom, a publié trois roman de SF !

Comme d'habitude,  j'ai exposé des actualités, en ufologie et surtout en astronomie et astronautique. Cela a été filmé et se trouve sur YouTube.

La conférence de Franc Maurin :

Franck suit d'abord un plan chronologique  et illustre chaque étape avec une riche iconographie présentée sous forme  d'un PowerPoint.

Mircea Eliade, auteur roumain a étudié ces récits antiques ou apparaissent des créatures exogènes. Il leur trouve des similitudes avec les ETs
On peut citer les récits sumériens, avec l'épopée de Gilgamesh, la Bible bien sur mais aussi bien d'autres issus des trois religions abrahamiques,
Judaïsme,  Christianisme et Islam.  Les anges et les démons par exemples sont communs aux trois religions.
Mais les djinns sont spécifiques de l'Islam.

Ensuite Franck présente les ouvrages précurseurs de la science fiction, avec l'"Histoire comique des états et empires de la Lune"de Cyrano de Bergerac, Entretiens  sur la pluralité des mondes" par Fontenelle et Micromegas de Voltaire.

On passe ensuite au 19ème siècle avec la longue croyance aux canaux martiens et aux cités sur la Lune.

Mais Jules Verne est le premier grand auteur de science fiction même s’il n'a guère traité d'extraterrestres.Il est toujours publié et traduit dans le monde entier. C'est un visionnaire.

Notons que certains impute la grande vague des airships en Amérique à l'influence de son roman : "Robur le conquérant" mais cela laisse Franck Maurin très sceptique.

Plus pessimiste : H G Wells avec la guerre des mondes et les premiers hommes  sur la Lune inaugure les récits d'invasion par les martiens ou les hommes.

Et maintenant le xxeme siècle arrive, place au cinéma !

J'adore le voyage dans la Lune de Georges Méliès (1902) quelle imagination foisonnante !

Mais en fait de qui domine à l'époque ce n'est pas la SF mais le fantastique avec Frankenstein, Les mains d'Orlac, Nosferatu et

le mythe de Cthulhu par quelqu'un qui vous ferait peur si vous le rencontriez dans un ascenseur :  M. Lovecraft.

Dans les années 30 les extraterrestres ont figure humaine et leur mode de transport est la fusée.

Franck nous présente ensuite "l'age d'or des pulps" de 1920 à 1950 : Une débauche de formes et de couleurs avec les couvertures d'Amazing

stories, Astounding stories et d'autres. On voit apparaitre des sphères, des engins ovales ou allongés des cigares et les extraterrestres se diversifient aussi.

Arrivent 1947 et l'affaire Kenneth Arnold, début officiel de l'ufologie pour beaucoup.

En fait en 47 il y a eu une vague massive d'observations dont beaucoup avant celle de Kenneth Arnold.

Cela pose clairement le problème; genre qui est le premier de l'œuf ou la poule;  de l'influence ou non de la science fiction sur les

témoignages d'ovnis et d'extraterrestres. Franck cite trois auteurs qui ont traités ce sujet Michel Meurger, Bertrand Méheust et Carl Gustav Yung.

IL est clair que pour lui cette influence n'est pas crédible.

Puis viennent les années 1950 avec l'essor du cinéma de SF américain.

Parfois philosophique avec le jour où la terre s'arrêta , ou proche d'un film d'horreur avec la chose ou inspiré de la guerre froide avec toutes sortes de monstres et d'envahisseurs d'outre espace. Des films de propagande, au moins en partie.

Après cette revue littéraire, Franck nous présentes diverses visions des ETs et d'abord ceux qui sont hostiles :

Avec des films comme "Les soucoupes volantes attaquent", "Independance day" Resurgence, "Falling skies, la 5eme vague etc... sans oublier "Godzilla", "Pacific rim" et autres made in Japan.

Mais il y aussi des robots et des IA : Asimov en grand ancètre du genre, puis "Planète interdite", "2001 l'Odysséede l'espace", "Terminator" "Matrix" etc . . .

Puis déferlent sur nos écrans ,reptiliens, insectoides et divers mutants !   Les mangeurs de souris de V, Starship trooper . . .
Alien un grand classique, "Predator" avec Schwarzenegger  et alien versus predator ! ! !

D'autres sont plus soft comme "Les envahisseurs" ou "Invasion Los Angeles".  Des séries comme COLONY exploitent le thème.
Aujourd'hui Marvel  mélange tous les thèmes : super-héros et super-vilains extraterrestres. Idem avec les jeux vidéos.

Mais il y a aussi des extraterrestres  qui cohabitent avec les humains comme dans des équipage mixte : cf Star trek Cosmos 1999, Star wars.

Les films et séries stargate sont aussi le lieu de cohabitation et combat avec les ET.

ET il y a même des ET bienveillants avec le premier du genre : "E.T." mais aussi "Avatar" "Distric 9"

Et même des bouffons avec : "Le gendarme et les extraterrestres", "la soupe aux choux", "Mars attacks" "Paul" , "M.I.B"

Le cinéma a aussi fait des adaptations de présumées rencontres rapprochées du 3° type ou traité des sujets ufologiques comme dans X-Files

Franck traite rapidement de la question de savoir si Hollywood est sous influence. L'argent en général mais aussi l'armée ont une grosse influence.

Aujourd'hui Franck parle  de culte du corps et de la jeunesse, de patriotisme et codes moraux, d'exacerbation émotionnelle et d'aseptisation de la violence et du discours.

Puis il quitte le monde Américain et (un peu) Japonais  et présente un bref panorama du cinéma français :

La planète sauvage" "Immortel", "le 5eme élément", "Valérian" et d'autres.

Puis de la littérature de SF française contemporaine :  Leourier, Bordage, Ayerdhal, Lorin, Jimmy Ghieu,  Stephan wul, Gérard Klein.  
 Ce qui clos la conférence proprement dit.

Chaleureux applaudissements pour cet exposé brillant.

Les questions & réponses : 

Un plaisantin nommé Galacteros demande si le président Macron est un Goa'uld !   Mais  voici les vraies questions : 

Q :  Raoul Robé, à propos du film "les envahisseurs de la planète rouge" de 1953, remarque que ce film  parle d'implants dans le cou. En 1953 ! Cela avant  que  les affaires d'abduction soient rendues publiques. D'où une possible influence de la SF sur les témoignages.

R : Au fond répond FM  depuis combien de temps parle t'on d'implant ? Il cite les expériences d'un docteur Delgado qui avait implanté un taureau en 1963 et était capable de stopper sa charge dans l'arène !

RR : Il signale la série "Projet Bluebook"  avec le professeur Hynek un ufologue très célèbre.  Il trouve étrange que les scénaristes aient fait du couple interracial Barney et Betty Hills un couple de deux noirs.  Et en effet c'est bizarre on ne voit pas bien  la raison de ce travestissement.

Q : PG pourquoi la SF ne fait plus recette ?

R :  Plusieurs raisons  :   Les médias discrimine  le genre, le pays est trop cartésien, tirages faibles donc petits éditeurs  et donc peu de moyens.

Q :   A propos de Weber, Damasio . . .

R :  Weber ce n'est pas vraiment de la science fiction mais les romans  de Damasio sont bons. Exemple : "La horde du contre-vent."

Q :  Comment va évoluer la SF dans le futur proche ?

R  : Elle peut avoir un regain avec les exoplanètes, la découverte éventuelle de trace de vie ou de techno-signatures .Ce qui est possible avec   les nouveaux télescopes beaucoup plus puissants qui vont être mis en service bientôt. Ne serait ce que le JWT qui un jour (!) sera mis à poste dans l'espace.  Le trans-humanisme aussi peut fournir de nouveaux thèmes.

PG : Et puis à court terme le retour vers la Lune,  la volonté d'aller sur Mars, surtout si cela amène des découvertes inattendues.

Q :  Une dame, habituée de nos soirées, revient  sur "Premier contact" 

R :  FM  insiste sur les difficultées de communication et notamment avec une race non humanoïde, ce qui pour lui est le plus probable. Sachant que le contact entre deux civilisations est problématique, surtout pour la moins avancée.

Q :   Vous n'avez pas parlé de "Marée Stellaire" de David Brin . . .

R :  FM développe cette thèse de mentorat ou de coup de pouce à l'évolution en rappelant les noms de Bleuette Diot et de Zachariah Sitchin, auteurs qui restent contestés.

Q :  Pourquoi Delgado a arretté ses expériences (La capacité de stopper un taureau qui charge grace à un implant et un simple signal radio ! )

R : On ne sait pas si il a arretté mais on sait  que ce genre de recherche  a continué, notamment sur des cafards. En tout cas nous ne savons pas, sauf avec des drogues et de l'hypnose, contrôler un être humain.Mais avec des ondes on peut influencer en tout cas gèner les êtres  humains.

Conclusion de FM :   Voila  la fin de ce panorama, qui nous vient surtout des USA, pour terminer Franck Maurin fait remarquer qu'à de rares exceptions les auteurs de SF n'ont pas réussi à prédire l'avenir.  

Gilles durand oppose à cela le cas du smartphone prévu dès 1947 dans un film vu à l'INA.

Je remercie Franck pour son excellent travail  et nous l'applaudissons à nouveau.

A bientôt en Juin pour écouter Daniel Harran.


 

 

 

2. Les photos de la soirée : 

 

Pour les photos : Cliquer ici :  Soirée-190507-Franck Maurin

 

3. Les vidéos de la soirée : 

 

Les actualités par Patrice Galacteros : 

 

La conférence de Franck Maurin :        

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 13/06/2019