N° 16 Les disk's durs ont des oreilles le : 10/03/ 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

Les disk’s durs ont des oreilles

 

 

 

 

Numéro 16 du jeudi 10 mars 2016

Gwion Coat ar Roc’h

 

 

La Gazette

 

Des Mousquetaires de l’Ufo

 

 

 

1 – Complot or not complot ?

 

@Philippe Solal : Ca y est ! C’est officiel, le gouvernement le dit et le publie noir sur blanc. Tous ceux qui s’intéressent aux OVNI et à la parapsychologie, sont des malades mentaux, des paranoïaques de "La Théorie du Complot". Voir les sites officiels :

 

On te manipule | Gouvernement.fr

http://www.gouvernement.fr/on-te-manipule

 

Journée d'étude "Réagir face aux théories du complot" - Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

http://www.education.gouv.fr/cid98418/journee-d-etude-reagir-face-aux-theories-du-complot.html

 

Sites conspirationnistes, version 1.0 (janvier 2016)

https://archive.is/vvpf9

 

Dont font partie OVNI Direct, OVNI et Paranormal, Bob Bellanca, etc. Le premier thème sur la liste du gouvernement : les OVNIS. Tous ces sites sont mis sous surveillance. Je trouve cela extrêmement grave.

 

@Georges Metz : En fait, ils ont raison de dénoncer. Mais cette dénonciation entre elle-même dans le complot possible. On revient ainsi à la case départ. La théorie du complot existe depuis toujours, amplifiée par nos nouveaux moyens de communication rapides. On est en plein dans la logique floue de notre libre arbitre. Un peu pour, un peu contre. Équilibre difficile. A chacun de faire preuve de discernement dans notre conscience dont nous savons intimement qu'elle n'est pas infaillible. Alors développons un peu plus d'empathie pour notre prochain au lieu de le suspecter. La vérité sera la voie de notre élévation planétaire.

 

Le complot des Vieux de la Gnole

 

 

- Voilà t-y pas où qu’on en est avec tes conneries… toi l’retraité des Chemins de fer avec ton modernisme… fallait qu’tu t’abonnes à ta nouvelle Inter Nénette, s’pas !

- Oh toi faut pas te d’mander grand-chose mis à part tes vis et tes boulons…

- Tu sais c’qui te disent, mes vis et mes boulons… y t’emmerdent !

- Arrêtez de causer comme ça… vous allez me donner soif…

 

 

 

 

- Ben justement, c’est vrai quoi… c’est à cause de toi… il avait commandé des ‘Pélos’ de 75 par son Boudieu de Con d’Puter au lieu de dire que c’était des bouteilles bouchonnées de Juliénas pour le casse croûte quand on irait à la pêche… (Pélos = obus)

 

 

- Et ceux là y croient qu’on trafique des munitions 75m/m de 14/18…

- On est en âge de s’conduire comme des Grands, non !

- Nous on s’pête la gueule qu’avec du pinard bien d’chez nous, s’pas ! Pas avec des obus déclassés.

- Fermes la… y s’raient capable de nous faire un deuxième "trou" où ch’pense.

- Et pis de nous faire roustir le zizi ou nous l’découper en rondelles ces zigs là.

- T’en as encore besoin ?

- Oui Monsieur… même pour pisser !

 

« Hoax, rumeurs, photos ou vidéos truquées, les fausses informations abondent sur Internet. Parfois la désinformation va plus loin, et prend la forme de pseudo théories à l’apparence scientifique qui vous mettent en garde : "On te manipule !". A en croire ces "théoriciens" du complot, États, institutions et médias déploieraient des efforts systématiques pour tromper et manipuler les citoyens. Il faudrait ne croire personne, sauf ceux qui portent ces thèses complotiste ! Étrange, non ? Et si ceux qui dénoncent la manipulation étaient eux-mêmes en train de nous manipuler ? On te manipule quand on invente des complots, quand on désigne des boucs émissaires, et quand on demande d’y croire, sans aucune preuve. Il est bon de découvrir les bons réflexes à avoir pour garder son sens critique et prendre du recul par rapport aux informations qui circulent même celles venant de la part des autorités gouvernementales et des services spéciaux. C’est valable pour tout le monde… »

 

@Gilles Lorant : Philippe, Je n’ai vu nulle part là dedans la menace explicite dont tu parles. Et dans la liste exhaustive des sites pointés comme dangereux, je n’ai pas trouvé Ovni-Paris dans lequel on cause pourtant Ovnis. Heureusement, parce que j’aurai alors demandé qu’y soit ajouté le GEIPAN !

 

Il y a une différence entre :

-          parler de ses perceptions intimes, comme je le fais, par exemple, dans une liste plus ou moins fermée,

-          les exposer sous forme d’affirmations publiques de "vérités cachées" par une conspiration du silence,

-          en faire un média de quasi contre pouvoirs permettant à toutes les affabulations de prendre corps et propager n’importe quelles rumeurs.

 

Là, çà devient dangereux pour la cohésion de la société. Et c’est bien de çà dont il s’agit, avec 10 ans de retard sur les US. Parce que c’est bien de cela dont il s’agissait déjà dans ma fameuse réunion de l’ONU : Ceux qui ont conservé mon mail de l’époque peuvent en vérifier le contenu alors que beaucoup d’interprétations abusives, pour ne pas dire des conneries que je n’ai jamais dites, ont été ajoutées dans Internet après en faisant un amalgame avec les déclarations d’un certain M.E. Salla sur une autre réunion dans la même semaine.

 

De ce que j’en avais compris et retenu, les gens présents à cette réunion ne remettaient pas du tout en question la réalité du phénomène Ufo, ce qui m’étonnait ; je ne connaissais alors pas la résolution 33/426, mais alertaient sur le danger de déstabilisations sociétales qu’elle représentait dans la période à venir, crise socio économique favorisant la déliquescence des valeurs américaines.

 

C’était la période de relations tendues entre France et US depuis que Villepin avait répondu à Schwarzkopf à l’ONU « Nous avons toutes les raisons de penser que Sadam Ussein ne possède pas d’armes de destruction massive en Irak contrairement à vos craintes ; on ne vous suivra pas en Irak ».

 

Alors, mon mail a fait le tour du monde en donnant à penser que même à l’ONU on nous cache des choses, la preuve des extra terrestres était connue. Çà n’a pas plu ni aux ambassades ni aux ufologues et mon affaire s’est terminée au Quai d’Orsay.

 

Je l’ai assez répété, le phénomène Ovnien est devenu un phénomène de société, avec tout ce que cela peut représenter d’inconvénients s’il n’est pas maîtrisé. Lorsque j’envoyais mes rapports à la CESE, le Conseil Economique Social et Environnemental durant le "quinquina" Sarkozy, je voyais la réaction même des sénateurs envers les débordements que pourraient occasionner les rumeurs dans le climat soupçonneux envers les institutions qui pointait son nez en France. Et j’avais envoyé au groupe deux mails mettant en garde en annonçant que si les blogs continuaient à faire leurs audimats avec n’importe quelle connerie, la crainte des gens au gouvernement finirait par se manifester avec une chasse aux sorcières.

 

Je devrais pouvoir retrouver tout çà dans mes archives de courriels.

 

Ce n’est pas un hasard à mon avis si c’est une jeunette qui se charge d’hausser le ton officiel. Les vieux cons réactionnaires ne veulent pas être en première ligne : Les jeunes parlent mieux aux jeunes quand la confiance se perd.

 

Rien de grave, à mon avis : il reste la Constitution à protéger quand même. On peut donc continuer à dire ce qu’on pense quand on reste à sa place, celle du citoyen qui s’interroge honnêtement et fait part de ses arguments. On n’a jamais pu être un révolutionnaire impunément, à l’ouest rien de nouveau en somme.

 

2 - Xfiles, la nouvelle série

 

@Vincent Leroux : Pour ceux qui auraient loupé le pilote de la dernière saison de X-files, voici un lien de téléchargement (oui le téléchargement c'est mal, mais bon, M6 n'a qu'à pas censurer le contenu). Je vous conseille de le voir, et de bien écouter les informations qui y sont dites, et de constater la position qu'adopte la série aujourd'hui, c'est surprenant !

 

https://1fichier.com/?o6wu1i4v2o

 

- cliquer sur le lien

- descendre en bas de page, puis cliquer sur " accéder au téléchargement "

- une nouvelle page apparaît, descendre en bas de cette page et cliquer sur " Cliquez ici pour télécharger le fichier "

 

- une fenêtre apparaît vous permettant de stocker le fichier.

 

Bon épisode !

 

 

@Pierre Letzkus : X-Files évolue au fil de ce qu'il se raconte sur les sites web et les réseaux. A l'époque on racontait déjà que les scénaristes écumaient les newsgroups pour s'inspirer.

 

Donc la version donnée à Roswell et ce qui sera raconté dans les prochains épisodes colle à ce que l'on raconte, à mon sens en ce moment, sur les sites conspirationnistes et par exemple aux probables futures fausses attaques ET réalisées par un "groupe secret". Ce sujet est actuellement abordé par une faction des Anonymous qui dit avoir récupéré des infos sur des serveurs de la NASA exposant une fausse attaque ET au niveau mondial visant à pousser les états munis de l'arme atomique de l'employer contre eux, afin de réduire la population mondiale, etc. Propos tenus par le Dr Steven Greer il y a déjà une dizaine d'années au sujet des ARV, ovnis terrestres issus de la rétro ingénierie, et de l'usage de l'holographie pour induire les populations dans l'erreur. BREF !

 

De mon point de vue, X-Files offre une bonne synthèse d'une partie de ce qui se raconte de nos jours sur le Net, faits réels ou hypothétiques, qu'ils soient conspirationnistes ou pas. D'ailleurs dans les épisodes suivants, on aura droit un Fox Mulder désabusé, une sorte d'auto parodie. La série joue avec elle même.

 

@Vincent Leroux : Je n'ai vu que les deux premiers pour l'instant, un peu dur à avaler pour ma part, juste en ce qui concerne la série, mais comme tu dis, c'est dans l'air du temps.

 

@Gilles Lorant : Ouais, Ben moi, çà m'a toujours fait chier le "X" en question, je n'ai jamais pu regarder un épisode en entier ! C'est quand même bizarre cette manie de rêver sur des inventions alors que les réalités de la vraie vie s'étalent sous nos yeux à longueur de vie. Encore faut-il avoir l'envie de la voir telle qu'elle se présente, quitte à se bouger personnellement pour investiguer, qu'on soit "sensitif" ou non.

 

@Vincent Leroux ; J'imagine comment tu as du te faire chier devant "La 4ème Nuit". Tu ne serais pas le seul ?

 

@Gilles Lorant : Juste une petite différence, mais qui change tout : la 4ième nuit, c’est à partir d’un vécu, alors même si ce n’est pas très bien romancé, c’est, à mes yeux, une forme parfaitement recevable de témoignage ressenti de l’intérieur. Tandis que "X File", comme le dit Pierre…

 

3 - Ca vient de sortir

 

@Guy Loterre : Juste pour info, je viens de recevoir le livre d'Arnaud Esquerre "Théorie des évènements extraterrestres" (Essai le récit Fantastique) de 258 pages  dépôt légal : février 2016 éditeur Fayard.

 

« Depuis le milieu du XXè siècle, les mystérieux témoignages d’ovnis, de soucoupes volantes et de phénomènes aériens non identifiés ont fleuri. Les témoins ne se connaissent pas, ne vivent ni au même endroit, ni parfois à la même époque, mais tous leurs récits se ressemblent : quelqu’un raconte avoir aperçu dans le ciel, de manière soudaine et inattendue, puis avoir perdu de vue, tout aussi subitement, une chose qu’il ne reconnaît pas. Comment ces récits énigmatiques peuvent-ils être résolus ? En se plongeant dans les centaines de témoignages collectés en France depuis les années 1970 par un petit département du Centre National d’Etudes Spatiales qui leur est strictement dévolu, Le GEIPAN, et dans les procès-verbaux des enquêtes de gendarmerie, Arnaud Esquerre propose une nouvelle piste : tous ces témoignages ont une structure commune qui place l’incertitude au cœur de ce qui a été vécu.

 

 

 

Comprendre ainsi que des récits aussi étonnants que ceux d’événements extraterrestres sont, en fait, des récits fantastiques, même s’ils ne sont pas littéraires, c’est aussi une manière d’explorer notre rapport à la réalité. »

 

Arnaud Esquerre est sociologue, chargé de recherche au CNRS. Il est l’auteur de La manipulation mentale. Sociologie des sectes en France (2009), Les os, les cendres et l’État (2011), Prédire. L’astrologie au XXIè siècle en France (2013), aux éditions Fayard, et, avec Luc Boltanski, de Vers l’extrême. Extension des domaines de la droite (2014).

 

@Gilles Lorant : Bon, ben, il faut informer consciencieusement, alors, je m’y colle auprès de vous, confère attachés. Un truc cartésien comme savent en pondre les universitaires tout droit sortis du moule académique, de quoi énerver les gens de terrain, quoi… Mais bon,  çà fait quand même partie de la culture sur le sujet, dont Guy L., à sa façon, est un relais objectif, alors, à considérer selon moi avec attention malgré les critiques formulables puisqu’il s’agit d’argumentation falsifiable.

 

4 - Suite à la conférence de Daniel Hofnung à Ovni Paris

 

@Gorges Metz : Pour complément d'information, Daniel Hofnung nous signale la traduction d'un texte issu d'un site roumain disponible sur :

 

http://michelduchaine.com/2015/01/18/une-mysterieuse-base-alien-decouverte-en-roumanie/

 

Une mystérieuse base alienne aurait été découverte en Roumanie. Le texte qui suit a été traduit du roumain, les sources sont roumaines et difficiles à interpréter, la traduction a été sobre.

 

Texte plus clair sur le site de Cyrille Audon : http://www.etreconscience.com/bucegi.html

 

@Daniel Hofnung : Mail inhabituel, pour vous demander de prendre avec réserves la traduction du site roumain que j'ai communiquée : Cette traduction est mauvaise, je pense à de la traduction automatique, il ne faut donc pas prendre les choses à la lettre, par exemple sur Darwin le livre parle d'erreur due à de "l'ignorance" mais "non à l'idée mise en avant" ("...the mistake of Darwin's theory of evolution. Its fundamental error was not the enforced idea but the ignorance)". Ce qui n'est pas du tout pareil que ce que dit le texte résumé, qui condamne globalement la théorie de Darwin.  Cela me ferait presque regretter d'avoir donné cette référence ! Il n'en reste pas moins que l'essentiel y est, à condition de ne pas prendre toutes les formulations à la lettre, car c'est traduit approximativement.

 

Les intérêts de cet auteur sont décrits ci-dessous :

 

L’insolite, le Réalisme Fantastique, Aliens, l’Ère Nouvelle, l’Écologie, Les Bases Aliennes, une carte de la Roumanie, Cezar Brad, Conspirations, les Défenseurs de la Terre, Les Illuminatis, La capitale de la Roumanie, La Roumanie, Les Monts du Bucegi, Le Nouvel Ordre Mondial, Les Ovnis, Les société secrètes La Survie, La Terre :

 

I - Eté de l’année 2003

 

Dans une zone inexplorée des  monts Bucegi, une équipe du Département Zéro, une section top secret du service roumain de renseignements et le SRI, SRI International entreprise américaine, dont les locaux principaux sont à Menlo Park en Californie, qui mène des recherches dans différents domaines scientifiques et technologiques au profit du gouvernement des États-Unis ou d'entreprises privées, avaient fait une découverte à l’époque, qui pourrait changer complètement le destin de l’humanité.

 

Le SRI International était jadis connue sous le nom de Stanford Research Institute, car elle dépendait de l'université Stanford.

 

Les Etats-Unis d’Amérique auraient alors exercés une pression diplomatique colossale sur le gouvernement roumain, qui aurait visé à divulguer les résultats pour le monde entier. Les implications seraient devenues beaucoup plus complexes en raison de l’ingérence brutale de l’Ordre des Illuminatis, qui aurait cherché à prendre le contrôle de l’emplacement de la découverte et de la Roumanie conjointe. Lors de l’expédition américaine, l’expert sur les phénomènes étranges et aussi le chef de file des opérations de l’Etat Roumain, Cezar Brad, qui fut le héros des événements étonnants survenus dans les monts du Bucegi. Il y aurait également eu deux réunions mémorables avec un des principaux représentant des Illuminatis.

 

(Les Illuminatis seraient une "élite dans l'élite". Ca serait la plus ancienne et la plus secrète des organisations des "Maîtres du Monde". Toutes ces organisations auraient un siège social officiel et des membres dont on connaît l'identité. On connaîtrait aussi les dates et les lieux de leurs réunions. Mais en ce qui les concerne, on ne sait rien avec certitude, il n'existe aucun élément de preuve tangible. Tout ce que l'on peut écrire à propos des Illuminatis n'est donc que déductions et croisement d'autres éléments comme des pistes historiques, ainsi qu'une étude du mode de pensée des élites, de leur façon caractéristique de voir le monde "de très haut", à très long terme, et à travers le prisme de leurs croyances.

 

Les membres des Illuminatis ne seraient pas connus de manière certaine, même si certains noms circulent avec insistance. Il s'agirait de grandes familles capitalistes ou issues de la noblesse, comme par exemple les Rockefeller, notamment l'incontournable David Rockefeller, également co-fondateur du Groupe de Bilderberg et du CFR, l’Empire Invisible, le Nouvel Ordre Mondial des Bush, des Rothschild, des Harriman, des Russel, des Dupont et Cie, des Windsor et d'autres familles royales européennes ou issues de Science Fiction…

.

Les Illuminatis seraient peu nombreux, ça serait l'extrême sommet d’une pyramide de pouvoirs. Ils ne seraient pas des milliers à travers les Etats-Unis et le monde comme l'affirment certains "témoins" qui auraient eu pour mission de brouiller les pistes.

 

Ils existeraient sous leur forme actuelle depuis 1776, date de fondation de l'Ordre en Bavière par Adam Weishaupt, un ancien Jésuite. Leur projet était de changer radicalement le monde, en anéantissant le pouvoir des régimes monarchiques qui, à cette époque, entravaient le progrès de la société et des idées. La Révolution Française et la fondation des Etats-Unis auraient été des résultats de leur stratégie. Pour les Illuminatis, la démocratie politique serait un moyen et non une fin en soi. Selon eux, le peuple serait par nature ignorant, stupide, et potentiellement violent. Le monde devrait donc être gouverné par une élite éclairée. Au fil du temps, les membres de ce groupe seraient passés du statut de conspirateurs subversifs à celui de dominateurs implacables dont le but essentiel serait de perpétuer leur pouvoir sur la population.

 

La création des Illuminatis marquerait le lancement d'un Plan conçu pour se dérouler sur plusieurs siècles, en utilisant le contrôle du système financier naissant pour parvenir à une domination totale sur le monde. La réalisation du Plan se serait ensuite transmise comme un flambeau de génération en génération, au sein d'une élite héréditaire d'initiés qui auraient su l'adapter aux évolutions technologiques, sociales, et économiques. Contrairement à d’autres organisations de Maître du Monde, les Illuminatis ne seraient pas un simple "club de réflexion" ou "réseau d'influence", ni une organisation de pouvoir comme le Groupe de Bilderberg. Il s'agirait d'une organisation dont la véritable nature est ésotérique ou "occulte". Les dirigeants politiques ou économiques se présenteraient au public comme des personnes éminemment rationnelles et matérialistes. Mais le public serait étonné d'apprendre que certaines de ces personnes participeraient à des cérémonies étranges, dans des sociétés secrètes où se perpétueraient les cultes des dieux égyptiens et babyloniens : Isis, Osiris, Baal, Moloch ou Sémiramis. Le terme "Illuminatis" signifierait littéralement "les Illuminés", du latin "illuminare" : illuminer, connaître, savoir.

 

Les Illuminatis se considèreraient en effet comme détenteurs d'une connaissance et d'une sagesse supérieure, héritées de la nuit des temps, et qui leur donneraient une légitimité pour diriger l'humanité. Ce serait la perpétuation de société secrète très ancienne, la "Fraternité du Serpent" ou "Confrérie du Serpent", dont l'origine remonterait aux racines de la civilisation occidentale, de Sumer et Babylone il y a plus de 5000 ans.

 

La civilisation qui dominerait le monde d’aujourd'hui serait en effet la prolongation de la civilisation Sumérienne, qui aurait inventé tout ce qui caractérise la civilisation occidentale: l'administration d'état, l'argent, le commerce, les taxes et les impôts, l'esclavage, les armées organisées, une expansion fondée sur des guerres perpétuelles et l'asservissement des autres peuples. Il se dit que ce fut aussi la première civilisation à détruire son environnement. Pratiquant une agriculture intensive après avoir inventé l'irrigation, les civilisations Sumérienne et Babylonienne auraient transformé des prairies verdoyantes en un désert qui serait aujourd'hui l'Irak.

 

Depuis Sumer et Babylone, la Fraternité du Serpent se serait perpétuée en prenant des formes et des noms multiples à travers les époques, exerçant son influence sur les religions et les pouvoirs politiques successifs, dans une longue filiation qui inclurait les "écoles de mystère" babyloniennes, égyptiennes puis grecques, l'église chrétienne de Rome, utilisée comme "véhicule" par la "Fraternité" pour s'implanter en Europe, les Mérovingiens, d'où le personnage "Mérovingien" dans le film "Matrix", les Templiers et leurs nombreuses ramifications comme les Francs-Maçons, les Rose-croix, le Prieuré de Sion, l’Ordre Militaire et Hospitalier de Saint Jean de Jérusalem, l’Ordre de Malte, et enfin les "Illuminatis" et les organisations qui y sont rattachées.

 

Le symbole des Illuminatis serait présent sur les billets de 1 dollar : une pyramide dont le sommet, l'Elite serait éclairé par l'oeil de la conscience et dominerait une base aveugle, faite de briques identiques, la population. Les deux mentions en latin seraient très significatives. "NOVUS ORDO SECLORUM" qui signifierait "nouvel ordre pour les siècles". En d'autres termes : Nouvel Ordre Mondial. Et "ANNUIT CŒPTIS" qui signifierait : "notre projet sera couronné de succès".


Ce projet serait aujourd'hui proche de sa réalisation finale.)

 

… et élément supérieur de Bilderberg.

 

(Le groupe Bilderberg, aussi appelé Conférence de Bilderberg ou Club Bilderberg, serait un rassemblement annuel et informel d'environ 130 membres, essentiellement américains et européens, et dont la plupart seraient des personnalités de la diplomatie, des affaires, de la politique et des médias. Ce forum annuel a été inauguré en mai 1954 à Oosterbeek aux Pays-Bas, lors d'une réunion à l'hôtel Bilderberg (d'où son nom) et possède des bureaux à Leyde. Il est au centre de plusieurs controverses du fait de sa non médiatisation et du caractère confidentiel du bilan des conférences. Dans les années 1950, les diplomates polonais Joseph Retinger et Andrew Nielsen, inquiets de la montée de l'antiaméricanisme en Europe occidentale en période de guerre froide, élaborèrent l'idée d'un forum international où les dirigeants européens et américains pourraient se réunir en vue de coopérations en matière militaire, économique et politique. Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères français explique : « À l'époque, le but était de convaincre les dirigeants européens et américains de resserrer les liens et de ne pas baisser la garde face à la puissante Union soviétique ». Retinger aborda le prince Bernhard des Pays-Bas qui se rallia à l'idée, avec l'ex-Premier ministre belge Paul Van Zeeland, et le dirigeant de l'époque du groupe de produits de grande consommation Unilever, le Néerlandais Paul Rijkens. Bernhard contacta pour sa part Walter Bedell Smith, chef de la CIA, qui demanda au conseiller d'Eisenhower, Charles Douglas Jackson, d'examiner la proposition.

 

 

Guy Mollet, dirigeant de la SFIO, Paul van Zeeland, ex-premier ministre et ministre des affaires étrangères belge, cofondateur de l'OTAN.

 

La liste d'invités devait consister en deux membres par pays, représentant la majorité et l'opposition de chaque pays. Une réunion préparatoire a eu lieu le 25 septembre 1952, à l'hôtel particulier de François de Nervo, dans le 16e arrondissement de Paris. La réunion rassemble alors Retinger, Van Zeeland, le prince Bernhard, Antoine Pinay, Président du Conseil et ami du baron de Nervo et Guy Mollet, patron de la SFIO et plusieurs personnalités étrangères. Parmi celles-ci se trouvent le Britannique Colin Gubbins, ancien général du Special Operations Executive contre l'occupant nazi, le Néerlandais Joseph Luns, ex-secrétaire général de l'OTAN, et le Danois Ole Bjørn Kraft (ancien ministre de la Défense et président du Conseil de l'Atlantique). La réunion inaugurale s'est tenue deux ans plus tard à l'hôtel Bilderberg, situé à Oosterbeek aux Pays-Bas, du 29 au 31 mai 1954. Cinquante délégués en provenance de onze pays d'Europe occidentale y assistèrent, aux côtés de onze américains dont David Rockefeller. La réussite de l'événement motiva les organisateurs à organiser une conférence annuelle. Un Comité Directeur permanent fut mis en place, avec Retinger comme Secrétaire permanent. Les conférences eurent lieu en France, en Allemagne et au Danemark les trois années suivantes. En 1957 s'est tenue la première conférence outre-atlantique, sur l'île de Saint-Simon. Elle fut financée à hauteur de 30 000 dollars par la Fondation Ford, qui financera également les conférences de 1959 et de 1963. La conférence de Bilderberg est organisée annuellement par son comité directeur, qui comprend un président et un secrétaire général honoraire. La catégorie de ""membre du groupe Bilderberg" n'existe pas, car les invités ne le sont que de manière ponctuelle. La seule catégorie qui existe est celle de "membre du comité directeur". Président du comité directeur comme l'assureur français Henri de Castries. Chaque session a lieu pendant un week-end, dans un lieu généralement communiqué au dernier moment. Les participants, invités par le comité directeur, n'ont pas le droit de sortir de l'hôtel de résidence pendant les deux jours, et ne peuvent pas être accompagnés de leurs conjoints ou de leurs secrétaires. Un système de sécurité strict est mis en place, et tous les membres sont assis par ordre alphabétique, sans distinction protocolaire. Jusque dans les années 1980, l'anglais et le français étaient les deux langues officielles de la conférence de Bilderberg, avant que l'anglais ne devienne la seule langue utilisée.)

 

L’emplacement de la base alien serait à  l’intérieur de la montagne ‘Masivul Bucegi’, en Roumanie. En outre, notez les emplacements du Sphinx de Bucegi et les monolithes Babele au dessus de la base alien.

 

II - Une étrange  visite du plus puissant  membre des Bilderberg

 

En mai 2003, un certain Cezar Brad rencontre une personnalité importante. Une demande de réunion est demandée par le SRI, (Center for Research and Interdisciplinarity ?) à la suite de l’intervention du gouvernement. La personne est un étranger, mais il parle parfaitement le roumain. Il connaît bien aussi la Roumanie. Le SRI informe Cezar Brad que le visiteur a été un membre de haut rang d’une loge maçonnique très importante d’Italie, noble, et a eu une très forte influence financière en Roumanie. Son influence politique est également très élevé, car il est capable de pénétrer le mur d’agents de l’ISR.

 

(L'Investissement Socialement Responsable (ISR) est un terme générique qui désigne les diverses démarches d'intégration du développement durable au sein de la gestion financière.
L'ISR consiste pour les investisseurs qui le pratiquent à prendre en compte des critères dits
"extra financiers", c'est-à-dire Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) dans leurs choix d'investissement. Cela signifie qu'ils ne s'intéressent plus uniquement aux caractéristiques financières des actifs, actions ou obligations d'entreprises cotées, emprunts d'états, entreprises non cotées, dans lesquels ils placent leurs capitaux. Ces pratiques, qui se sont considérablement développées depuis les années 2000, plus particulièrement en France et en Europe du Nord, peuvent prendre des formes diverses.)

 

et atteindre la Droping Zone. (Familièrement : Le domaine national de premier niveau, l’élite financière)

 

Cezar Brad sentait une pression élevée et un poids lourd autour de cette personne. Il était entouré d’un nuage lourd, rayonnement désagréable qui cachait ses véritables intentions. Pour cette réunion, Cezar se prépare soigneusement, s’isole dans une pièce et s’isole pour un état de méditation profonde et d’analyse pour en savoir plus sur la personne qu’il doit rencontrer. Un hélicoptère du SRI transporte celui qui a l’air d’être une personnalité de comportement assez arrogant, vêtu d’un costume noir, avec à la main une canne à poignée d’ivoire et incrustations d’or. Son visage exprime la dureté et ses yeux verts ont un effet étrange, rayonnant, froid, inhabituel. Il se présente en tant que Señor Massini, sous probablement un nom d’emprunt. A l’air heureux de sa position, confiant en un pouvoir qui créé l’impression d’une personne habituée à donner des ordres. 

 

Il serait un grand responsable de l’une des plus importantes loges maçonniques d’Europe et aussi l’une des organisations maçonniques les plus influentes au monde et membre du Groupe Bilderberg.

 

Massini très direct déclare que les humains sont de deux sortes, ceux qui peuvent être manipulés et gouvernés formant la majorité, et ceux qui ont certaines vertus et de fortes personnalités. Il rappelle que son groupe fait partie de l’ordre maçonnique le plus élevé et est très intéressé par le résultat de la discussion.

 

Massini explique que le Groupe de Bilderberg n’est pas une loge maçonnique, ceci signifie beaucoup plus que cela. Il dit que les loges ne sont que des façades et le pouvoir réel est beaucoup plus élevé que le trente-troisième niveau hiérarchique maçonnique. Il invite Cezar à rejoindre ce groupe, lui faisant comprendre qu’il aura de nombreux avantages. 

 

Selon Cezar, Massini était à la fois physiquement et psychiquement fort, ce qui contrastait avec son âge. Mais ce qui agit contre lui sont la relation entre son attitude et sa croyance de pouvoir, centré sur un ego exagéré, son arrogance excentrique et son sentiment de supériorité sur tout.

 

Massini informe Cezar qu’il l’a demandé personnellement, utilisant son influence politique, parce qu’il a été impressionné par la puissance psychique de Cezar.